Nobelprize.org
Nobel Prizes and Laureates


The Nobel Prize in Literature 2004
Elfriede Jelinek

Share this:
English
Swedish
German

 

Notice biobibliographique

Elfriede Jelinek est née le 20 octobre 1946 dans la ville de Mürzzuschlag dans le «land» autrichien de Styrie. Son père – d’origine tchèque et juive – était chimiste et employé à la recherche de matériel de guerre, de sorte qu’il échappe aux persécutions. Sa mère est issue d’une famille de la haute bourgeoisie de Vienne, ville où Elfriede Jelinek grandit et fait sa scolarité. Elle apprend très tôt la musique (le piano, l’orgue, la flûte à bec) et étudie aussi la composition au Conservatoire de Musique de Vienne. Après son diplôme de fin d’études au lycée Albert en 1964, elle suit des cours en théâtre et en histoire de l’art à l’université de Vienne tout en continuant ses études musicales. En 1971 elle obtient son diplôme d’organiste au conservatoire.

Très tôt Elfriede Jelinek écrit des poèmes. Elle débute avec le recueil de poésie Lisas Schatten 1967. Après être entrée en contact avec le mouvement étudiant, elle donne à son écriture une orientation de critique sociale. En 1970 paraît son roman satirique wir sind lockvögel baby!. Il a, comme le roman suivant Michael. Ein Jugendbuch für die Infantilgesellschaft (1972), le caractère de la résistance langagière dirigée contre la culture populaire et ses représentations mensongères sur la bonne vie.

Après quelques années passées à Berlin et à Rome au début des années soixante-dix Jelinek a épousé Gottfried Hüngsberg en 1974 et a résidé alternativement à Vienne et à Munich. Elle a conquis le public littéraire allemand avec ses romans Die Liebhaberinnen (1975; Les amantes, 1992), Die Ausgesperrten (1980; Les exclus, 1989) et Die Klavierspielerin (1983; La pianiste, 1988) à base autobiographique qui en 2001 a fait le sujet d’une adaptation remarquée à l’écran par Michael Haneke. Ces romans représentent chacun dans le cadre de leur problématique un monde sans grâce où le lecteur est confronté à un ordre bloqué de violence dominatrice et de soumission, de chasseur et de proie. Jelinek montre comment les clichés de l’industrie du divertissement s’installent dans la conscience des êtres humains et paralysent leur résistance aux injustices de classe et à la domination sexuelle. Dans Lust (1989; Lust, 1991) Jelinek fait suivre l’analyse sociale d’une critique fondamentale de la civilisation en décrivant la violence sexuelle contre les femmes comme étant le modèle de base de notre culture. Cette optique continue sur un ton plus léger dans Gier. Ein Unterhaltungsroman (2000; Avidité, 2003), une étude sur l’exercice implacable du pouvoir masculin. Jelinek a particulièrement fustigé l’Autriche avec fureur dans son roman fantasmagorique Die Kinder der Toten (1995) où elle la représente comme un royaume de morts. Elle est dans son pays natal une personnalité très controversée. Comme base de sa création elle s’appuie sur la longue tradition littéraire autrichienne utilisant un langage élaboré pour sa critique de la société, avec des prédécesseurs comme Johann Nepomuk Nestroy, Karl Kraus, Ödön von Horváth, Elias Canetti, Thomas Bernhard et le groupe de Wiener.

Les textes de Jelinek sont souvent difficiles à classifier en genre. Ils varient entre prose et poésie, incantation et hymne, ils contiennent des scènes théâtrales et des séquences filmiques. L’essentiel de son écriture s’est cependant déplacé de la forme du roman à celle de l’art dramatique. Sa première pièce radiophonique wenn die sonne sinkt ist für manche schon büroschluss reçut un accueil très positif en 1974. Elle a depuis écrit un grand nombre de textes pour la radio et le théâtre, où elle a successivement abandonné le dialogue classique pour une sorte de monologues polyphoniques qui ne servent pas à limiter les rôles mais à permettre aux voix issues de différents niveaux de la psyché et de l’histoire d’être entendues simultanément. Ce qu’elle met en scène dans ses pièces des dernières années – Totenauberg, Raststätte, Wolken. Heim, En Sportstück, In den Alpen, Das Werk et d’autres – ne sont pas des caractères mais des «surfaces linguistiques» qui se confrontent. La dernière oeuvre dramatique publiée de Jelinek, intitulée les «drames des princesses» (Der Tod und das Mädchen I–V, 2003) joue sur un thème central de son oeuvre, l’incapacité de la femme à affirmer pleinement son existence dans un monde où elle est dépeinte à outrance dans des images stéréotypées.

Jelinek a aussi été traductrice (Thomas Pynchon, Georges Feydeau, Eugène Labiche, Christopher Marlowe) et a en outre écrit des scénarios pour le film et un livret d’opéra. Parallèlement à sa création littéraire elle s’est fait connaître comme une socio-polémiste hardie dont le site Internet est gardé en permanence ouvert à des commentaires sur des questions brûlantes.

Prix littéraires et distinctions: Prix de poésie et de prose de la semaine autrichienne de la culture pour la Jeunesse (1969), Prix autrichien de poésie des collèges universitaires (1969), Bourse d’état autrichienne pour la littérature (1972), Médaille commémorative Roswitha de la ville de Bad Gandersheim (1978), Prix du scénario du ministère de l’Intérieur d’Allemagne fédérale (1979), Prix d’éxcellence du ministère des Arts et de l’Education de l’Allemagne fédérale (1983), Prix Heinrich Böll de la ville de Cologne (1986), Prix littéraire du land de Styrie (1987), Prix d’éxcellence en littérature de la ville de Vienne (1989), Prix littéraire Walter Hasenclever de la ville d’Aix-la-Chapelle (1994), Prix Peter Weiss de la ville de Bochum (1994), Prix de la littérature de Brême (1996), Prix Georg Büchner (1998), Prix de théâtre de Berlin (2002), Prix Heinrich Heine de la capitale régionale de Düsseldorf (2002), Prix d’art dramatique de Mülheimer (2002, 2004), Prix Else Lasker Schüler de la ville de Mayence (pour l’ensemble de son œuvre dramatique) (2003), Prix Lessing de la critique de Wolfenbüttel (2004), Prix Stig Dagerman de Älvekarleby (2004), Prix radiophonique des Aveugles de guerre (2004).

 

Œuvres en allemand
Lisas Schatten : [Gedichte]. – München : Relief-Verlag Eilers, 1967. – (Der Viergroschenbogen; 76)
wir sind lockvögel baby! : [Roman]. – Reinbek bei Hamburg : Rowohlt, 1970
Michael : ein Jugendbuch für die Infantilgesellschaft. – Reinbek bei Hamburg : Rowohlt, 1972
Die Liebhaberinnen : [Roman]. – Reinbek bei Hamburg : Rowohlt, 1975
bukolit : hörroman. – Wien : Rhombus-Verlag, 1979
Die Ausgesperrten : [Roman]. – Reinbek bei Hamburg : Rowohlt, 1980
ende : gedichte von 1966 - 1968. – Schwifting : Schwiftinger Galerie-Verlag, 1980
Die endlose Unschuldigkeit : Prosa, Hörspiel, Essay. – Schwifting : Schwiftinger Galerie-Verlag, 1980
Was geschah, nachdem Nora ihren Mann verlassen hatte oder Stützen der Gesellschaften. – Wien : Sessler, 1980
Die Klavierspielerin : Roman. – Reinbek bei Hamburg : Rowohlt, 1983
Theaterstücke / hrsg. und mit ein Nachwort von Ute Nyssen. – Köln : Prometh-Verlag, 1984
Oh Wildnis, oh Schutz vor ihr : Prosa. – Reinbek bei Hamburg : Rowohlt, 1985
Krankheit oder moderne Frauen. – Köln : Prometh-Verlag, 1987
Lust : [Roman]. – Reinbek bei Hamburg : Rowohlt, 1989
Wolken. Heim. – Göttingen : Steidl, 1990
Isabelle Huppert in Malina : ein Filmbuch / nach dem Roman von Ingeborg Bachmann. – Frankfurt am Main : Suhrkamp, 1991
Totenauberg : ein Stück. – Reinbek bei Hamburg : Rowohlt, 1991
Theaterstücke / hrsg. von Ute Nyssen, Regine Friedrich. – Reinbek bei Hamburg : Rowohlt, 1992
Die Kinder der Toten : Roman. – Reinbek bei Hamburg : Rowohlt, 1995
Sturm und Zwang : Schreiben als Geschlechterkampf / Elfriede Jelinek, Jutta Heinrich, Adolf-Ernst Meyer. – Hamburg : Klein, 1995
Stecken, Stab und Stangl : Raststätte [und andere] neue Theaterstücke. – Reinbek bei Hamburg : Rowohlt, 1997
Ein Sportstück. – Reinbek bei Hamburg : Rowohlt, 1998
er nicht als er : (zu, mit Robert Walser) : ein Stück. – Frankfurt am Main : Suhrkamp, 1998
Macht nichts : eine kleine Trilogie des Todes. – Reinbek bei Hamburg : Rowohlt-Taschenbuch-Verlag, 1999
Gier : ein Unterhaltungsroman. – Reinbek bei Hamburg : Rowohlt, 2000
Das Lebewohl : 3 kl. Dramen. – Berlin : Berlin-Verlag, 2000
In den Alpen : drei Dramen. – Berlin : Berlin-Verlag, 2002
Der Tod und das Mädchen I-V : Prinzessinnendramen. – Berlin : Berliner Taschenbuch-Verlag, 2003
Bambiland ; Babel : zwei Theatertexte. - Reinbek bei Hamburg : Rowolht, 2004*
 
Œuvres en français
La pianiste : [roman] / traduit de l'allemand par Y. Hoffmann et M. Litaize. – Nîmes : J. Chambon, 1988. – Traduction de: Die Klavierspielerin
Les exclus : [roman] / traduit de l'allemand par Y. Hoffmann et M. Litaize. – Nîmes : J. Chambon, 1989. – Traduction de: Die Ausgesperrten
Lust : [roman] / traduit de l'allemand par Yasmin Hoffmann et Maryvonne Litaize ; suivi d'un entretien avec Elfriede Jelinek. – Nîmes : J. Chambon, 1991. – Traduction de: Lust
Les amantes : [roman] / traduit de l'allemand par Yasmin Hoffmann et Maryvonne Litaize. – Nîmes : J. Chambon, 1992. – Traduction de: Die Liebhaberinnen
Ce qui arriva quand Nora quitta son mari / traduit de l'allemand par Louis-Charles Sirjacq. – Paris : l'Arche, 1993. – Traduction de: Was geschah, nachdem Nora ihren Mann verlassen hatte oder Stützen der Gesellschaften
Méfions-nous de la nature sauvage : [prose] / traduit de l'allemand par Yasmin Hoffmann et Maryvonne Litaize. – Nîmes : J. Chambon, 1995. – Traduction de: Oh, Wildnis, Oh, Schutz vor ihr
Désir & permis de conduire : recueil / [traduit de l'allemand par Yasmin Hoffmann, Maryvonne Litaize et Louis-Charles Sirjacq]. – Paris : l'Arche, 1999
Maladie ou Femmes modernes: comme une pièce / traduit de l'allemand par Patrick Démerin et Dieter Hornig. – Paris : l'Arche, 2001. – Traduction de: Krankheit oder Moderne Frauen
Avidité : roman / traduit de l'allemand par Claire de Oliveira. – Paris : Seuil, 2003. – Traduction de: Gier
 
Œuvres en anglais
The Piano Teacher : a Novel / translated from the German by Joachim Neugroschel. – New York : Weidenfeld & Nicolson, 1988. – Translation of Die Klavierspielerin
Wonderful, Wonderful Times : [novel] / translated by Michael Hulse. – London : Serpent's Tail, 1990. – Translation of Die Ausgesperrten
Lust : [novel] / translated by Michael Hulse. – London : Serpent's Tail, 1992. – Translation of Lust
Women as Lovers : [novel] / translated by Martin Chalmers. – London : Serpent's Tail, 1994. – Translation of Die Liebhaberinnen
 
Œuvres en suédois
Pianolärarinnan : [roman] / översättning: Margaretha Holmqvist. – Stockholm : Trevi, 1986. – Originaltitel: Die Klavierspielerin
Lust : [roman] / översättning: Margaretha Holmqvist. – Stockholm : Trevi, 1990. – Originaltitel: Lust
De utestängda : [roman] / översättning: Eva Liljegren. – Stockholm : Trevi, 1992. – Originaltitel: Die Ausgesperrten
Glupsk : en underhållningsroman / översättning: Aimée Delblanc. – Stockholm : Forum, 2005. – Originaltitel. Gier*
 
Littérature
Elfriede Jelinek : Framed by Language / edited by Jorun B. Johns and Katherine Arens. – Riverside, Calif. : Ariadne Press, 1994
Fiddler, Allyson, Rewriting Reality : an Introduction to Elfriede Jelinek. – Oxford : Berg, 1994
Janz, Marlies, Elfriede Jelinek. – Stuttgart : Metzler, 1995
Szczepaniak, Monika, Dekonstruktion des Mythos in ausgewählten Prosawerken von Elfriede Jelinek. – Frankfurt am Main : Lang, 1998
Vis, Veronika, Darstellung und Manifestation von Weiblichkeit in der Prosa Elfriede Jelineks. – Frankfurt am Main : Lang, 1998
Strobel, Heidi, Gewalt von Jugendlichen als Symptom gesellschaftlicher Krisen : literarische Gewaltdarstellungen in Elfriede Jelineks "Die Ausgesperrten" und in ausgewählten Jugendromanen der neunziger Jahre. – Frankfurt am Main : Lang, 1998
Hoffmann, Yasmin, Elfriede Jelinek : Sprach- und Kulturkritik im Erzählwerk. – Opladen : Westdeutscher Verlag, 1999
Die Nestbeschmutzerin : Jelinek & Österreich / Pia Janke (Hrsg.). – Salzburg ; Wien : Jung und Jung, cop. 2002
Heberger, Alexandra, Der Mythos Mann in ausgewählten Prosawerken von Elfriede Jelinek. – Osnabrück : Der Andere Verlag, 2002
Janke, Pia, Werkverzeichnis Elfriede Jelinek. - Wien : Edition Praesens, 2004*
Johanning, Antje, KörperStücke : der Körper als Medium in den Theaterstücken Elfriede Jelineks. - Dresden : Thelem, 2004*

Académie Suédoise


* Updated in 2005.

 

Share this:
To cite this page
MLA style: "Prix Nobel de littérature pour l’année 2004 - Notice biobibliographique". Nobelprize.org. Nobel Media AB 2013. Web. 16 Apr 2014. <http://www.nobelprize.org/nobel_prizes/literature/laureates/2004/bio-bibl-f.html>

Recommended:

Which Nobel Laureates are hidden within the maze of letters?

 

All you need to know about the Literature Prize!

 

Read about Alfred Nobel's Will and the Literature Prize.