Nobelprize.org
Nobel Prizes and Laureates


The Nobel Prize in Literature 2008
Jean-Marie Gustave Le Clézio

Share this:
logotype
English
English [pdf]
Swedish
Swedish [pdf]
French
French [pdf]
German
German [pdf]
Spanish [pdf]

 

Notice biobibliographique

Jean-Marie Gustave Le Clézio est né le 13 avril 1940 à Nice, mais ses deux parents avaient de fortes attaches familiales avec l'île Maurice, ancienne colonie française, conquise par les britanniques en 1810. À l'âge de 8 ans Le Clézio part avec le reste de sa famille habiter au Nigéria, où le père est resté comme médecin pendant la deuxième guerre mondiale. Durant le mois que prend la traversée en bateau vers le Nigéria,il débute sa carrière d'écrivain en composant deux petits livres, Un long voyage et Oradi noir, qui contiennent même une liste des "ouvrages à paraître”. Il grandit avec deux langues, le français et l'anglais. Après le baccalauréat en 1957 il fait des études d'anglais à l'université de Bristol 1958-59 et celle de Londres 1960-61. Après avoir obtenu son diplôme de premier cycle à l'université de Nice (Institut d'Études Littéraires) en 1963, il termine ses études de niveau supérieur à l'université d'Aix-en-Provence en 1964 et achève son doctorat sur l'histoire ancienne du Mexique à l'université de Perpignan en 1983. Il a enseigné entre autres aux universités de Bangkok, de Mexico City, de Boston, d'Austin et d'Albuquerque.

Le Clézio suscite beaucoup d'attention avec son premier roman Le procès-verbal (1963). En tant que jeune écrivain dans le sillage de l'existentialisme et du nouveau roman, il est un conjurateur qui essaie d'extraire les mots de l'état dégénéré du langage quotidien, et de leur infuser de nouveau la force évocatrice d'une réalité essentielle. Ce premier livre introduit une suite de descriptions d´état de crise, qui inclue également le recueil de nouvelles La fièvre (1965) et Le déluge (1966), où il dénonce le trouble et la peur inhérents aux grandes villes occidentales.

Très tôt Le Clézio se situe comme un écrivain écologiste engagé, une orientation qui s'accentuera avec les romans Terra amata (1967), Le livre des fuites (1969), La guerre (1970) et Les géants (1973). Sa consécration définitive en tant qu'auteur romanesque arrive avec Désert (1980), pour lequel il est couronné d'un prix par l'Académie française. L'ouvrage contient des images grandioses d'une culture perdue dans le désert de l'Afrique du nord, qui contrastent avec une description de l'Europe vue à travers le regard des immigrants indésirés. Le caractère principal, Lalla, la travailleuse étrangère algérienne, est un antipode utopique à la laideur et la brutalité de la société européenne.

Le Clézio publie parallèlement avec ces romans des essais méditatifs L'extase matérielle (1967), Mydriase (1973) et Haï (1971), ce dernier montrant des influences d'une culture indienne. De longs séjours au Mexique et en Amérique centrale entre 1970 et 1974 ont une importance marquante pour son oeuvre, et il choisit de s'éloigner des grandes villes pour trouver une nouvelle réalité spirituelle au contact des amérindiens. Il rencontre Jemia, d'origine marocaine, qui deviendra son épouse en 1975, la même année que la publication du Voyage de l'autre côté, un livre où il relate ce qu'il a appris en Amérique centrale. Le Clézio commence la traduction des grandes œuvres de la tradition amérindienne, comme Les prophéties du Chilam Balam. Le rêve mexicain ou la pensée interrompue (1988) témoigne de sa fascination pour le passé grandiose du Mexique. Depuis les années 90 Le Clézio et sa femme se partagent entre Albuquerque au Nouveau Mexique, l'île Maurice et Nice.

Le chercheur d'or (1985), traite du sujet des îles de l'Océan indien dans l'esprit du roman d'aventures. L'attirance de l'écrivain pour le rêve du paradis terrestre apparaît au cours des dernières années dans des livres comme Ourania (2005) et Raga: approche du continent invisible (2006), ce dernier étant consacré à documenter la vie menacée de disparition dans les îles de l'Océanie lorsque la globalisation s'impose, le premier étant situé dans une vallée perdue du Mexique, où le caractère principal, l'alter ego de l'écrivain, rencontre une colonie de chercheurs qui a regagné l'harmonie de l'âge d'or et a abandonné les usages pernicieux de la civilisation, dont celui des langues courantes.

Le point central de l'œuvre de l'écrivain se déplace de plus en plus en direction d'une exploration du monde de l'enfance et de sa propre histoire familiale. Cette tendance débute avec Onitsha (1991), continue de façon plus explicite avec La quarantaine (1995) pour culminer dans Révolutions (2003) et L'Africain (2004). Révolutions recouvre les thèmes les plus importants de l'écrivain: la mémoire, l'exil, les ruptures de la jeunesse, le conflit des cultures. Des épisodes issus de périodes et de lieux différents sont placés les uns à côté des autres: les années d'apprentissage du personnage principal pendant les années 50 et 60 à Nice, Londres et Mexique, les expériences de l'aïeul breton qui fut soldat de l'armée de la révolution entre 1792-94 et l'émigration pour l'île Maurice afin d'éviter la répression de la société révolutionnaire, ainsi que le récit d'une esclave au début du 19ème siècle. Parmi les souvenirs d'enfance se trouve enfoui le récit de la visite du personnage principal à la sœur de son grand-père paternel, dernière détentrice de la tradition familiale issue de la propriété perdue de l'île Maurice, qui transmet les souvenirs dont l'écrivain prendra possession dans son œuvre.

L'Africain est l'histoire du père de l'écrivain, tout à la fois reconstruction, opération rédemptrice de l'honneur, et mémoire de la vie d'un garçon à l'ombre d'un étranger qu'il se doit d'aimer. Il se souvient à travers le paysage: l'Afrique lui raconte qui il était la fois où, enfant âgé de huit ans, il fait l'expérience de la réunion de la famille après le divorce des années de guerre.

Parmi les derniers ouvrages issus de la plume de Le Clézio, citons Ballaciner (2007), un essai profondément personnel sur l'histoire de l'art cinématographique et sur l'importance du film dans la propre vie de l'écrivain, depuis le projecteur à manivelle de l'enfance en passant par le culte de l'adolescence pour les tendances des cinéastes en vogue, pour atterrir à l'âge adulte dans l'art cinématographique de contrées du monde inconnues. Une nouvelle œuvre Ritournelle de la faim vient d'être publiée.

Le Clézio a aussi écrit plusieurs livres pour les enfants et la jeunesse, par exemple Lullaby (1980), Celui qui n'avait jamais vu la mer suivi de La montagne du dieu vivant (1982) et Balaabilou (1985).

Prix littéraires: Prix Théophraste Renaudot (1963), Prix Larbaud (1972), Grand Prix Paul Morand de l'Académie française (1980), Grand Prix Jean Giono (1997), Prix Prince de Monaco (1998), Stig Dagermanpriset (2008)

Œuvres en français
Le procès-verbal. – Paris : Gallimard, 1963
Le jour où Beaumont fit connaissance avec sa douleur. – Paris : Mercure de France, 1964
La fièvre. – Paris : Gallimard, 1965
Le déluge : roman. – Paris : Gallimard, 1966
L'extase matérielle . – Paris : Gallimard, 1967
Terra amata. – Paris : Gallimard, 1967
Le livre des fuites : roman d'aventures. – Paris : Gallimard, 1969
La guerre. – Paris : Gallimard, 1970
Haï. – Genève : Skira, 1971
Mydriase. – Montpellier : Fata Morgana, 1973
Les géants. – Paris : Gallimard, 1973
Voyages de l'autre côté. – Paris : Gallimard, 1975
L'inconnu sur la terre. – Paris : Gallimard, 1978
Vers les icebergs. – Montpellier : Fata Morgana, 1978
Voyage au pays des arbres. – Paris: Gallimard, 1978
Mondo et autres histoires. – Paris : Gallimard, 1978
Désert. – Paris : Gallimard, 1980
Trois villes saintes. – Paris : Gallimard, 1980
Lullaby. – Paris : Gallimard, 1980
La ronde et autres faits divers. – Paris : Gallimard, 1982
Celui qui n'avait jamais vu la mer ; suivi de La montagne du dieu vivant. – Paris : Gallimard, 1982
Balaabilou. – Paris : Gallimard, 1985
Le chercheur d'or. – Paris : Gallimard, 1985
Villa Aurore ; suivi de Orlamonde. – Paris : Gallimard, 1985
Voyage à Rodrigues. – Paris : Gallimard, 1986
Le rêve mexicain ou la pensée interrompue. – Paris : Gallimard, 1988
Printemps et autres saisons. – Paris : Gallimard, 1989
La grande vie ; suivi de Peuple du ciel. – Paris : Gallimard, 1990
Onitsha. – Paris : Gallimard, 1991
Étoile errante. – Paris : Gallimard, 1992
Pawana. – Paris : Gallimard, 1992
Diego et Frida. – Paris : Stock, 1993
La quarantaine. – Paris : Gallimard, 1995
Poisson d'or. – Paris : Gallimard, 1996
La fête chantée. – Paris : Le Promeneur, 1997
Hasard ; suivi de Angoli Mala. – Paris : Gallimard, 1999
Coeur brûlé et autres romances. – Paris : Gallimard, 2000
Révolutions. – Paris : Gallimard, 2003
L'Africain. – Paris : Mercure de France, 2004
Ourania . – Paris : Gallimard, 2006
Raga : approche du continent invisible. – Paris : Seuil, 2006
Ballaciner. – Paris : Gallimard, 2007
Ritournelle de la faim. – Paris : Gallimard, 2008
Œuvres en anglais
The Interrogation / translated from the French by Daphne Woodward. – New York : Atheneum, 1964. – Translation of Le procès-verbal
Fever / translated from the French by Daphne Woodward. – New York : Atheneum, 1966. – Translation of La fièvre
The Flood / translated from the French by Peter Green. – London : H. Hamilton, 1967. – Translation of Le déluge
Terra Amata / translated from the French by Barbara Bray. – London : Hamilton, 1969 ; New York : Atheneum, 1969. – Translation of Terra amata
The Book of Flights : an Adventure Story / translated from the French by Simon Watson Taylor. – London : Cape, 1971 ; New York : Atheneum, 1972. – Translation of Le livre des fuites
War / translated from the French by Simon Watson Taylor. – London : Cape, 1973 ; New York : Atheneum, 1973. – Translation of La guerre
The Giants / translated from the French by Simon Watson Taylor. – London : Cape, 1975 ; New York : Atheneum, 1975. – Translation of Les géants
The Mexican Dream, or, The Interrupted Thought of Amerindian Civilizations / translated by Teresa Lavender Fagan. – Chicago : University of Chicago Press, 1993. – Translation of Le rêve mexicain ou la pensée interrompue
The Prospector / translated from the French by Carol Marks. – Boston : David R. Godine, 1993. – Translation of Le chercheur d'or
Onitsha / translated by Alison Anderson. – Lincoln : University of Nebraska Press, 1997. – Translation of Onitsha
The Round & Other Cold Hard Facts = La ronde et autres faits divers / translated by C. Dickson. – Lincoln : University of Nebraska Press, 2002. – Translation of La ronde et autres faits divers
Wandering Star : a Novel / translated by C. Dickson. – Willimantic, CT : Curbstone Press, 2004. – Translation of Étoile errante
Œuvres en suédois
Rapport om Adam / [till svenska av Aslög Davidson]. – Stockholm : Geber, 1964. – Ny utg. 1968. – Orig:s titel: Le procès-verbal
Febern / till svenska av C.G. Bjurström. – Stockholm : Geber, 1966. – Orig:s titel: La fièvre
Syndafloden / till svenska av C.G. Bjurström. – Stockholm : Geber, 1968. – Orig:s titel: Le déluge
Terra amata : roman / till svenska av Ulla Bruncrona. – Stockholm : Geber, 1969. – Orig:s titel: Terra amata
Jordisk extas : [essäer] / till svenska av Eva Alexanderson. – Stockholm : Geber, 1969. – Orig:s titel: L'extase matérielle.
Flykternas bok : äventyrsroman / till svenska av Ulla Bruncrona. – Stockholm : Geber, 1970. – Orig:s titel: Le livre des fuites
Kriget : roman / till svenska av Ulla Bruncrona. – Stockholm : AWE/Geber, 1974. – Orig:s titel: La guerre
Färder i andra riken / övers. av Ulla Bruncrona. – Stockholm : AWE/Geber, 1979. – Orig:s titel: Voyages de l'autre côté
Mondo och andra berättelser / till svenska av Ulla Bruncrona. – Stockholm : AWE/Geber, 1981. – Orig:s titel: Mondo et autres histoires
Öken / till svenska av Ulla Bruncrona. – Stockholm : AWE/Geber, 1984. – Orig:s titel: Désert
Skattsökaren / översättning av Ulla Bruncrona. – Stockholm : AWE/Geber, 1990. – Orig:s titel: Le chercheur d'or
Vandrande stjärna / översättning: Ulla Bruncrona. – Stockholm : Norstedt, 1995. – Orig:s titel: Étoile errante
Afrikanen / översättning av Ulla Bruncrona. – Stockholm : Grate, 2005. – Orig:s titel: L'Africain
Allt är vind / översättning av Ulla Bruncrona. – Stockholm : Grate, 2007. – Orig:s titel: Révolutions
Raga : att nalkas den osynliga kontinenten / översättning av Ulla Bruncrona. – Stockholm : Grate, 2008. – Orig:s titel: Raga : approche du continent invisible
Œuvres en allemand
Das Protokoll : Roman / Aus dem Französischen von Rolf und Hedda Soellner. – München : Piper, 1965. – Originaltitel: Le procès-verbal
Die Sintflut : Roman / Aus dem Französischen von Rolf und Hedda Soellner. – München : Piper, 1968. – Originaltitel: Le déluge
Terra amata : Roman / Aus dem Französischen von Rolf und Hedda Soellner. – München : Piper, 1970. – Originaltitel: Terra amata
Das Fieber : Erzählungen / Aus dem Französischen von Rolf und Hedda Soellner. – München : Piper, 1971. – Originaltitel: La fièvre
Der Krieg : Roman / Aus dem Französischen von Rolf und Hedda Soellner. – Frankfurt (am Main) : S. Fischer, 1972. – Originaltitel: La guerre
Der Goldsucher : Roman / Aus dem Französischen von Rolf und Hedda Soellner. – Köln : Kiepenheuer u. Witsch, 1987. – Originaltitel: Le chercheur d'or
Mondo : Erzählungen / Aus dem Französischen von Rolf und Hedda Soellner. – München : List, 1988. – Originaltitel: Mondo et autres histoires
Der mexikanische Traum / Aus dem Französischen von Rolf und Hedda Soellner. – München : List, 1989. – Originaltitel: Le rêve mexicain ou la pensée interrompue
Wüste : Roman / Aus dem Französischen von Uli Wittmann. – Köln : Kiepenheuer u. Witsch, 1989. – Originaltitel: Désert
Onitsha : Roman / Aus dem Französischen von Uli Wittmann. – Köln : Kiepenheuer und Witsch, 1993. – Originaltitel: Onitsha
Diego und Frida / Aus dem Französischen von Uli Wittmann. – München : Hanser, 1995. – Originaltitel: Diego et Frida
Fliehender Stern : Roman / Aus dem Französischen von Uli Wittmann. – Köln : Kiepenheuer und Witsch, 1996. – Originaltitel: Étoile errante
Ein Ort fernab der Welt : Roman / Aus dem Französischen von Uli Wittmann. – Köln : Kiepenheuer und Witsch, 2000. – Originaltitel: La quarantaine
Fisch aus Gold : Roman / Aus dem Französischen von Uli Wittmann. – Köln : Kiepenheuer und Witsch, 2003. – Originaltitel: Poisson d'or
Revolutionen : Roman / Aus dem Französischen von Uli Wittmann. – Köln : Kiepenheuer und Witsch, 2006. – Originaltitel: Révolutions
Der Afrikaner / Aus dem Französischen von Uli Wittmann. – München : Hanser, 2007. – Originaltitel: L'Africain
Littérature choisie
Lhoste, Pierre, Conversations avec J.M.G. Le Clézio. – Paris : Mercure de France, 1971
Brée, Germaine, Le monde fabuleux de J.M.G. Le Clézio. – Amsterdam : Rodopi, 1990
J.M.G. Le Clézio / textes réunis par Gabrielle Althen. – Marseille : Sud, 1990
Onimus, Jean, Pour lire Le Clézio. – Paris : PUF, 1994
Cortanze, Gérard de, J.M.G. Le Clézio : le nomade immobile. – Paris : Éd. du Chêne, 1999
Chung, Ook, Le Clézio : une écriture prophétique. – Paris : Imago, 2001
Jollin-Bertocchi, Sophie, J.M.G. Le Clézio : l'érotisme, les mots. – Paris : Kimé, 2001
Rimpau, Laetitia, Reisen zum Ursprung : das Mauritius-Projekt von Jean-Marie Gustave Le Clézio. – Tübingen : Niemeyer, 2002
Jarlsbo, Jeana, Écriture et altérité dans trois romans de J.M.G. Le Clézio : Désert, Onitsha et La quarantaine. – Lund : Romanska institutionen, Univ., 2003
Lectures d'une oeuvre J.-M.G. Le Clézio / collectif coordonné par Sophie Jollin-Bertocchi et Bruno Thibault ... – Nantes : Du Temps, 2004
Kastberg Sjöblom, Margareta, L'écriture de J.M.G. Le Clézio : des mots aux thèmes. – Paris : Honoré Champion, 2006
Salles, Marina, Le Clézio : notre contemporain. – Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2006
Suzuki, Masao, J-MG Le Clézio : évolution spirituelle et littéraire : par-delà l'Occident moderne. – Paris : L'Harmattan, 2007
 

Académie Suédoise

Share this:
To cite this page
MLA style: "Prix Nobel de littérature pour l’année 2008 - Notice biobibliographique". Nobelprize.org. Nobel Media AB 2014. Web. 3 Sep 2014. <http://www.nobelprize.org/nobel_prizes/literature/laureates/2008/bio-bibl_fr.html>

Recommended:

Which Nobel Laureates are hidden within the maze of letters?

 

All you need to know about the Literature Prize!

 

Read about Alfred Nobel's Will and the Literature Prize.