Nobelprize.org
Nobel Prizes and Laureates


The Nobel Prize in Physiology or Medicine 1980
Baruj Benacerraf, Jean Dausset, George D. Snell

Share this:

Banquet Speech

Jean Dausset's speech at the Nobel Banquet, December 10, 1980 (in French)

Sire, Altesses Royales, Mesdames, Messieurs,

Au nom des 3 Lauréats du Prix de Physiologie et de Médecine 1980, George Snell, Baruj Benacerraf et moi-même, je veux exprimer à la Fondation Nobel toute notre reconnaissance. En nos personnes vous avez récompensé tout un domaine, de plus en plus exaltant, de la biologie contemporaine: la définition biologique de l'individu qui conditionne sa réponse immunitaire, donc sa défense devant toute agression.

Cette définition est importante sur le plan philosophique. Elle débouche, en effet, sur la notion que chaque homme est différent, que chaque homme est unique, ce qui magnifie sa dignité. Jamais sur la terre il n'y a eu et il n'y aura jamais, en dehors des vrais jumeaux, deux individus strictement identiques. La différence est non seulement utile mais nécessaire, voire indispensable à la défense de l'individu et de l'espèce. Pour chaque homme la différence génétique entre ses parents est un gage de survie. Pour chaque population, pour l'humanité toute entière les différences génétiques sont une nécessité pour évoluer et pour survivre. Les différences physiques sont des richesses inestimables. II en est de même des différences morales, intellectuelles ou religieuses que nous devons non seulement tolérer mais cultiver.

Nous voudrions tous les trois, souligner que notre reconnaissance n'est pas seulement personnelle mais qu'elle est celle de toute une large communauté scientifique qui a travaillé depuis tant d'années - en fait, depuis 1936 après la découverte par Peter Gorer du premier antigène tissulaire. En effet, une page, l'une des plus belles pages de la biologie moderne, a été écrite non pas par trois hommes mais par des milliers de chercheurs répartis sur tous les continents, et en particulier par ceux des jeunes generations. Ce fut une merveilleuse aventure collective, un exemple, sans doute unique, de cooperation internationale. La Fondation Nobel en choisissant de la récompenser, a, une fois de plus, montré sa vocation universelle.

Qu'il me soit aussi permis de rappeler que la génétique de l'homme et les lois de la transplantation humaine n'auraient pu être établies sans la participation bénévole de nombreux et admirables volontaires, hommes, femmes, et enfants qui doivent tous être associés à cet hommage. Ils ont montré par leur dévouement, par leur générosité qu'il existe au fond de chacun de nous un profond désir de solidarité. En ce monde désenchanté où les valeurs humaines sont en péril, leur geste désintéressé est un inestimable réconfort. Votre choix a permis de projeter sur eux les lumières de l'actualité et de la vérité. En leurs noms et en nos noms nous vous exprimons notre profonde gratitude. De plus, nous vous demandons de présenter à Sa Majesté la Reine nos voeux de prompt rétablissement.

From Les Prix Nobel. The Nobel Prizes 1980, Editor Wilhelm Odelberg, [Nobel Foundation], Stockholm, 1981

 

Copyright © The Nobel Foundation 1980
Share this:
To cite this page
MLA style: "Jean Dausset - Banquet Speech". Nobelprize.org. Nobel Media AB 2013. Web. 17 Apr 2014. <http://www.nobelprize.org/nobel_prizes/medicine/laureates/1980/dausset-speech.html>

Recommended:

Try to save some patients and learn about human blood types!

 

All you want to know about the Medicine Prize!

 

Read more about the Medicine Prize during the past century