Nobelprize.org
Nobel Prizes and Laureates


Nobel Prizes and Laureates

The Sveriges Riksbank Prize in Economic Sciences in Memory of Alfred Nobel 2001
George A. Akerlof, A. Michael Spence, Joseph E. Stiglitz

Share this:

 

Communiqué de presse: Le Prix de Sciences économiques institué par la Banque de Suède à la mémoire d'Alfred Nobel, 2001

October 10, 2001

L'Académie Royale des Sciences de Suède a décidé d'attribuer pour l'année 2001 le Prix de Sciences économiques créé par la Banque de Suède à la mémoire d'Alfred Nobel conjointement à

George A. Akerlof
University of California, Berkeley, USA,

A. Michael Spence
Stanford University, USA, et

Joseph E. Stiglitz
Columbia University, USA,

"pour leurs travaux sur les marchés avec asymétrie d'information".

 

Les marchés avec asymétrie d'information

De nombreux marchés sont caractérisés par ce que l'on appelle une "asymétrie d'information": certains agents économiques détiennent davantage d'informations que leur contrepartie. Ainsi, les emprunteurs ont une meilleure connaissance de leur solvabilité que les prêteurs, les managers et les directeurs d'une entreprise ont une meilleure connaissance de la rentabilité de l'entreprise que les actionnaires, et les assurés ont une meilleure connaissance de leur risque d'accident que les assureurs. Pendant les années 70, les lauréats posèrent les bases d'une théorie générale sur les marchés avec asymétrie d'information, ce qui ouvrit la voie à un large éventail d'applications - de l'analyse des marchés agricoles traditionnels aux marchés financiers contemporains. Les contributions des lauréats constituent le noyau dur de la théorie moderne de l'Economie de l'information.

George Akerlof montra que lorsque les vendeurs disposent de plus d'informations que les acheteurs sur la qualité d'un produit, il se peut que seuls les biens de faible qualité soient échangés sur le marché. On parle d'un problème d' "antisélection". Les travaux d'Akerlof révèlèrent également la fréquence et l'importance des problèmes d'information. Ainsi sa contribution très novatrice sut montrer qu'une asymétrie d'information entre les emprunteurs et les prêteurs explique des taux d'intérêts très élevés dans les marchés des pays du Tiers Monde. De même, il s'intéressa aussi aux difficultés rencontrées par les personnes âgées pour obtenir une assurance maladie ou encore à la discrimination des minorités sur le marché du travail.

Michael Spence analysa les réponses au problème d'antisélection de la part des acteurs les mieux informés. Dans le but d'augmenter leurs revenus, ceux-ci se lancent dans des actions coûteuses pour informer d'une manière crédible les acteurs moins informés. Michael Spence montra dans quelles conditions ce processus de "signalling" peut fonctionner. Ses travaux montrent que le niveau de formation d'une personne permet "signaler" sa productivité sur le marché du travail. Il y a d'autres applications, comme par exemple, l'usage, par les entreprises, des dividendes comme signal de leur productivité destiné aux acteurs des marchés boursiers.

Joseph Stiglitz précisa les réponses au problème d'antisélection de la part des acteurs moins informés, représentant l'autre partie d'un marché. Ces acteurs obtiennent de l'information auprès des acteurs mieux informés. On parle d'un processus de "screening". Par exemple, les compagnies d'assurances classent leurs clients selon différents degrés de risque en leur proposant un éventail de contrats où les primes de faibles montants correspondent à des franchises d'autant plus élevées. Les nombreuses contributions de Joseph Stiglitz portant sur différents marchés ont montré que l'asymétrie d'information est cruciale pour nous permettre de comprendre de nombreux phénomènes observés sur le marché, notamment le chômage et le rationnement du crédit.

Read more about the this year's prize

Information for the Public

Scientific Background (pdf)

To read the text you need Acrobat Reader.

George A. Akerlof, 61 ans, est né en 1940 à New Haven, Connecticut (citoyen americain). Il a obtenu son doctorat au MIT en 1966. Il a été professeur à l' "Indian Statistical Institute" et à la "London School of Economics". Depuis 1980, il est "Goldmann Professor of Economics" à California University, Berkeley.
http://elsa.berkeley.edu/~akerlof/index.shtml

A. Michael Spence, 58 ans, est né en 1943 à Montclair, New Jersey (citoyen americain). Il a obtenu son doctorat à Harvard en 1972. Il a d'abord été professeur à Harvard et à la "Graduate School of Business, Stanford", puis doyen dans ces deux universités.
http://gobi.stanford.edu/facultybios/bio.asp?ID=156

Joseph E. Stiglitz, 58 ans, est né en 1943 à Gary, Indiana (citoyen americain). Il a obtenu son doctorat au MIT en 1967. Il a été professeur à Yale, Princeton, Oxford et Stanford et a été "Chief Economist" à la Banque Mondiale. Depuis cette année, il est professeur en économie, gestion et relations internales à la Columbia University, New York.
http://www.columbia.edu/cu/economics/stiglitz.htm



Montant du Prix:
10 millions de couronnes suédoises à partager également entre les lauréats

Chargée de presse:
Eva Krutmeijer, tél. +46 8 673 95 95, +46 709 84 66 38, evak@kva.se

Useful Links/Further Reading

 

Share this:
To cite this page
MLA style: "Le Prix de Sciences économiques 2001 - Communiqué de presse". Nobelprize.org. Nobel Media AB 2014. Web. 25 Oct 2014. <http://www.nobelprize.org/nobel_prizes/economic-sciences/laureates/2001/press-fr.html>

Recommended:

Find out if all countries in the world gain on trading.

 

On 27 November 1895 Alfred Nobel signed his last will in Paris.

 

All you want to know about the Prize in Economic Sciences!