Nobelprize.org
Nobel Prizes and Laureates


Nobel Prizes and Laureates

The Nobel Prize in Literature 2001
V. S. Naipaul

Share this:
English
Swedish
French
German

Le secrétaire perpétuel

Communiqué de presse
Le 11 octobre 2001

 

Prix Nobel de littérature 2001

V.S. Naipaul

Le prix Nobel de littérature pour l’année 2001 est attribué à l’écrivain britannique, né en Trinidad, V.S. Naipaul

pour avoir mêlé narration perceptive et observation incorruptible dans des œuvres qui nous condamnent à voir la présence de l’histoire refoulée.

Tourmondiste littéraire, V.S. Naipaul ne se sent en fait à l’aise que dans son intérieur, au sein de son expression inimitable. Sans se soucier, ce qui est rare, des modes littéraires et des parangons, il refondit les genres existants en un style original qui laisse s’estomper la limite traditionnelle entre roman et document.

Le champ littéraire de Naipaul s’étendit progressivement bien au-delà de son thème premier, l’île antillaise de Trinidad, pour comprendre l’Inde, l’Afrique, l’Amérique du sud au nord, les pays islamiques asiatiques, sans oublier l’Angleterre. Naipaul est l’héritier du Conrad qui dépeint les empires en déclin dans la perspective moraliste de leur impact sur les hommes. Sa réputation de narrateur repose sur la mémoire qu’il conserve de faits que d’autres ont oubliés, l’histoire des perdants.

Par les histoires burlesques de son premier roman The Mystic Masseur et les nouvelles de Miguel Street, hybrides de Tchekhov et de calypso, Naipaul acquiert sa réputation d’humoriste et de peintre du quotidien. De là, il franchit un grand pas jusqu’à A House for Mr. Biswas, un des rares romans qui semblent constituer un propre univers intégral, notamment une Inde miniature aux limbes de l’empire britannique, scène de la vie soumise du père. En laissant les marginalisés pénétrer dans le sanctuaire de la grande littérature, Naipaul inverse la perspective habituelle et dépossède les lecteurs qui sont en position centrale de leur distance protectrice. L’auteur applique ce principe à une série de romans, qui, au fil des œuvres, tendent toujours plus vers le reportage, sans que les caractères n’en pâtissent. Sous la plume de Naipaul, récits de fiction, autobiographies et documentaires confluent au point de rendre parfois impossible l’identification de la composante dominante.

Dans le chef-d’œuvre The Enigma of Arrival, Naipaul examine la réalité anglaise tel un anthropologue étudierait une tribu indigène inconnue dans la forêt vierge. À l’aide d’observations, en apparence étriquées et aléatoires, il brosse implacablement le tableau de l’effondrement inexorable de l’ancienne culture dominatrice coloniale et de la société locale européenne.

Naipaul a indiqué l’imperfection de l’universalité de la forme romanesque. Celle-ci suppose un monde humain intact, semblable à celui des peuples conquis avant son anéantissement. Chez l’auteur, la perception de la portée limitée de la fiction se manifeste au cours de l’écriture de The Loss of El Dorado, livre dans lequel, après des consultations d’archives considérables, il retrace la terrible histoire coloniale de Trinidad. Il estime devoir s’en tenir à l’authenticité des détails et des témoignages, choisissant de rejeter la pure fabulation, tout en travaillant à donner à la matière historique une dimension littéraire. Ses récits de voyage laissent s’exprimer les témoins à chacun de ses pas. C’est le cas dans Beyond Belief, vaste fresque des contrées orientales du monde musulman. La compassion de l’écrivain s’exprime dans l’acuité de sa perception.

Écrivain-philosophe de notre époque, Naipaul perpétue la tradition s’originant dans les Lettres persanes et Candide. Dans un style lucide, qui, de droit, a suscité l’admiration, il transpose la colère en exactitude et laisse les événements s’exprimer grâce à leur ironie intrinsèque.

Académie Suédoise

 

Share this:
To cite this page
MLA style: "Prix Nobel de littérature 2001 - Communiqué de presse". Nobelprize.org. Nobel Media AB 2014. Web. 1 Nov 2014. <http://www.nobelprize.org/nobel_prizes/literature/laureates/2001/press-f.html>

Recommended:

Which Nobel Laureates are hidden within the maze of letters?

 

On 27 November 1895 Alfred Nobel signed his last will in Paris.

 

All you need to know about the Literature Prize!